Royaume d'Hyrule


Souffles de rumeurs à Hyrule

Un vent de rumeur souffle dans tout Hyrule et autres horizon qu'un évent important se prépare...

N'oubliez pas de voter toutes les deux heures aux tops sites et commenter peut-être le sujet de PRD



Forum RPG Médiéval Fantasy inspiré de The Legend of Zelda dans un contexte revisité accessible à tous.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 | Démétria – Et d'un regard, les abysses t’ensorcellent |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité




MessageSujet: | Démétria – Et d'un regard, les abysses t’ensorcellent |   Dim 7 Jan - 12:20

Démétria Rosaline Deonma
« Tous les hommes craignent de se faire posséder par une sirène. »


Partie I - Les généralités

• Prénoms : Beaucoup de genre la connurent sous beaucoup d'identités différentes. A travers les âges, la jeune femme s'inventa beaucoup de noms, mais très peu connaissent le vrai. Rosaline. Présentement, elle se présente comme étant Démétria.
• Nom : Son nom d'origine est depuis longtemps oublié de tous, si ce n'est d'elle-même. Elle utilise celui de son époux, Deonma.
• Âge :Elle semble avoir autour des vingt-cinq ans, mais ce n'est qu'une apparence.
• Race : Zora.
• Statut social : Habitante simple
• Lieu de naissance : Un petit village aux abords du Lac d'Hylia.
• Lieu de résidence : Nomade, Démétria ne possède pas de point d'accroche.

• Métier/Occupation : Diseuse de Bonne-Aventure, dans un groupe d'artistes itinérants.
• Alignement : Neutre, à tendances maléfiques.

• Equipement : Outre ses jeux de tarots et ses boules en cristal pour émerveiller les plus crédules, Démétria possède une dague pour se défendre des gens un peu trop curieux.
• Magie : Démétria maîtrise la Magie Neutre.

• Avatar : Astrid Berges-Frisbey


Partie II - Psychologie
« Se méfier de l'eau qui dort.» Cette phrase n'aura jamais eu autant de sens qu'avec toi. Si la plastique laisse entrevoir une douce créature, à l'air charmeur et enjôleur, ce n'est que pour mieux dissimuler les noirs dessins que nourrit ton cœur. L'esprit est fourbe, sournois, et derrière les sourires et les belles paroles se cachent une envie de tout contrôler, un besoin de maîtriser ton propre destin. L'emprise que tu exerces sur tes paires est presque aussi vitale que l'air que tu respires, et au fil des années, tu parvins à développer un talent certain pour mentir et manipuler ton entourage, pour tromper les moins vigilants, et jouer avec eux comme avec de vulgaires pantins. Ton esprit calculateur te permet souvent de prévoir ce que les autres envisagent et tu te débrouilles toujours pour avoir un coup d'avance, t'assurant ainsi de ne jamais tomber dans les ennuis.

De nature calme et patiente, le temps n'est pas un problème pour toi. Déterminée à atteindre tes objectifs, tu n'abandonnes jamais une idée, développant ainsi une réputation de femme bornée et entêtée. Tes projets sont souvent menés à bien grâce à cette ténacité qui te caractérise, quand bien même tu doives sacrifier d'autres choses pour y parvenir. Froide et apathique, tu n'es loyale qu'envers toi même et une pognée de personnes qui te sont chères. Tu n'hésites d'ailleurs pas à trahir celles et ceux qui ne sauraient satisfaire tes lubies et autres exigences. Rancunière, tu n'es pas de ces personnes qui pardonnent, et une vengeance attend souvent ceux qui oseraient t'importuner, au moment où ils s'y attendront le moins.

Les années qui passèrent et la beauté dont on te vantait souvent le mérite développèrent chez toi un orgueil surdimensionné. Mérité ou non, cela dépend des situations. Il est vrai que l'on ne peut nier ton charme et tes talents de voyante, mais certains talents que tu t'accordes sont en revanche faux. Mais ce n'est pas la seule chose que les compliments te donnèrent : en effet, à force d’auto-persuasion, tu finis par comprendre que l'ambition était la clé de la réussite. Finalement, tu compris que ce que tu désirais, ce que tu convoitais, il te suffisait de l'obtenir, d'une façon ou d'une autre. Germa alors en toi la folie des grandeurs et une ambition dévorante, qui brûle encore, menaçant de te faire brûler les ailes.

Derrière les couches de confiance et de mensonges, se caché pourtant un cœur brisé, un passé tortueux qui justifie la méfiance et l'absence de confiance que tu places chez les autres. Si tu n'est plus émotive, il fut un temps où tu l'étais et où le sort des autres t'importait, mais les déceptions rendirent tes sentiments aussi durs que la pierre, tes idées aussi mauvaises que la peste. Un désir de vengeance et un dégoût pour ceux qui te sont différents naquit.

L'humour ne te caractérise pas particulièrement, mais la parole est la plus dangereuse de tes armes et tu manies les mots avec habileté. Tu maîtrises également le cynisme et le sarcasme.

Partie III - Histoire
Rien n'est jamais tout blanc ou tout noir. Le monde est teinté de nuances, de détails complexes. L'équilibre règne et si le bonheur existe, c'est que le malheur est également présent quelque part, à l'insu de ceux qui vivent une existence paisible. Certains naissent dans la lumière. D'autres ne connaissent que les ombres et leur noirceur. Tu es de ces derniers. De ceux qui n'existent que dans l'obscurité, qui de leur présence ravivent la lueur des chanceux. Ceux à qui l'ont prend, afin de donner davantage de bonheur aux plus chanceux. Ou tout du moins est ce que tu étais autrefois. Car les âges se succédèrent, mais tu es toujours là, et désormais, tu crées ta propre chance.

Née dans une famille nombreuse et aux maigres revenus, ton enfance ne fit pas des plus facile. Les jours où une miche de pain devait être partagée entre toute la fratrie, ceux où l'on venait réclamer des créances et ceux où le ventre vide te tenaient éveillés avaient fini par devenir une habitude. Pourtant, les liens qui vous soudaient semblaient inébranlables, et malgré la pauvreté, les souvenirs joyeux peuplaient ta mémoire. La vie ne vous faisait pas souvent de cadeaux mais tu te contentais des présences rassurantes qui t'entouraient, et en qui tu plaçais une foie presque sainte. Ce fut la première erreur de ta vie. Une année, où le froid avait été particulièrement rude et les récoltes tout aussi mauvaises, la famine frappa le petit village dans lequel tu avais vu le jour. C'est ce prétexte que tes parents utilisèrent pour se débarrasser de vous... Alors qu'un cirque itinérant passait dans les parages, ils vous échangèrent, toi et quatre de tes sœurs, contre une bourse remplie de pièces d'or. Vous étiez le sacrifice nécessaire pour garder tout le monde en vie... Soit disant.
La séparation fut difficile. La vie dans le cirque encore plus. Adeline, Prune et toi furent désignées pour devenir acrobates. Les exercices d'assouplissement, les hurlements de vos nouveaux maîtres, les regards avides d'inconnus... Tout semblait fait pour vous faire vivre un véritable enfer. La nourriture devait être gagnée et rien n'était offert gratuitement. Si une journée d'entrainement n'était pas jugée satisfaisante, on punissait par la faim et le fouet votre manque d'implication. Ce manège dura trois ans. Trois années qui, comparées à ce qui t'attendaient, ressemblaient pourtant à un paradis. Dès le jour où tu fus assez âgée, on te retira du grand spectacle, pour te faire passer dans l'Ombre. Désormais, ton corps et ta beauté, dont on avait si souvent fait l'éloge, devinrent ton gagne pain. Ton corps devenait le jouet des plus riches, et contre quelques sous, ils en disposaient à leur guise. Certains aimaient à penser qu'il parviendraient à dompter cette tigresse dont on entendait parler, quelques-uns y parvenaient même. Malgré les coups, tu n'abandonnas jamais. Tu restas farouche, détestant ce pour quoi l'on t'exploitait. Finalement, ton indiscipline parvint à payer. On te revendis à un marchand d'esclave. Tout était mieux à prendre que cet endroit de misère.
Tu finis par être rachetée une nouvelle fois, par des nobles cette fois. Domestique dans leur palais doré, la vie semblait plus douce que tout ce que tu avais jamais vécu jusqu'à présent. Tu n'étais pas une reine mais c'était ce qui y avait le plus ressemblé, dans toute ta misérable existence. La faim ne te tiraillait plus, tu avais un lit et un toit sous lequel dormir. Les coups n'étaient plus donnés, bien que la discipline soit de rigueur. Tu t'en contentas de nombreuses années. Des décennies. Certains de tes supérieur en cuisine maîtrisaient la magie et, voyant visiblement que tu possédais toi-même un potentiel, ils t'initièrent à leur puissance. Tu servis donc cette famille d'Hyliens pendant de longues années. Mais chaque jour qui passait, ton cœur se remplissait d'amertume, de jalousie. Tu voyais sous tes yeux ces nobles, vivre paisiblement, sans avoir conscience de la misère de l'extérieur, ou tout du moins l'ignorant superbement. Profitant de leurs privilèges sans penser aux nécessiteux. La vie était bien injuste. Ne pouvant supporter ces visions, tu décidas de partir de cet endroit. Non plus en tant qu'esclave de ton destin, mais bien en temps que maître de celui-ci. Il s'agissait de ta propre décision, et personne n'avait de mot à dire là dessus.
Une période floue s'en suivit, où tu enchaînas les petits boulots que l'on daignait t'offrir. Finalement, un groupe d'artistes hétéroclite vint dans la cité où tu avais élu domicile. Après démonstration de tes talents, tu fus recruté dans leur cercle, et te mis à voyager, vivant au jour le jour...

Partie IV - Pouvoirs, capacités, armes
Les parents de Démétria étaient, de leurs vivants, de puissants mages, avec de grandes capacités magiques. Leur fille hérita donc de leur talent et, après de longues années d'apprentissage, parvint à maîtriser la Magie Neutre.
Telle une chimère, Démétria possède une beauté ensorcelante, que certains décrivent comme un enchantement, mais il n'en est rien ! Les Dons de Démétria lui permettent en revanche de garder une jeunesse éternelle, et parait ainsi bien plus jeune qu'elle ne l'est en réalité. Son apparence physique varie néanmoins avec son état de fatigue, et il arrive qu'en quelques heures, elle vieillisse de plusieurs années, avant de retrouver son apparence habituelle.
Son talent de Jouvence est également étroitement lié avec son don de Voyance. Démétria est en effet capable de lire l'Avenir, mais également le Passé des personnes qu'elle touche. Elle ne possède que peu de contrôle sur ce don et les visions qui lui parviennent sont totalement aléatoire. La sirène a cependant remarqué que le contact avec des personnes jeunes et en pleine santé affectent moins son premier don que lorsqu'elle lit le temps de personnes plus âgées.

Etant une Zora, Démétria possède l'étrange capacité de se métamorphoser sous l'eau. Une longue queue recouverte d'écailles dorées remplace alors ses jambes, ses mains deviennent palmées et des bronchites se forment de chaque côté de sa gorge, lui permettant de respirer dans l'océan. La sirène semble d'ailleurs mieux supporter les eaux salées aux eaux douces.

Démétria est une figure de l'ombre. Telle une rose, elle semble inoffensive mais il n'en est rien, ses piquants étant juste cachés sous les pétales. Ses attaques ne sont en revanche jamais frontale, ne sachant guère se battre. Elle possède néanmoins une dague, qu'elle manie maladroitement lorsqu'elle se sent menacée. Ce n'est pas grand chose mais cela suffit à dissuader les moins courageux.


Partie IV - Joueur
• Pseudo(s) : Drea
• Fuseau horaire : La France ~
• Avez-vous déjà joué à Zelda ? : Non, malheureusement T-T Je n'ai jamais eu les consoles pour, mais la saga m'a toujours beaucoup intéressé.
• Comment êtes-vous venu jusqu'ici ? : Le bouche à Oreille, il n'y a rien de mieux !

• Votre avis sur le forum ? : Je l'ai déjà dit mais je me répète : félicitation pour ce boulot, le forum est vraiment trop cool !

by Jézabel
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: | Démétria – Et d'un regard, les abysses t’ensorcellent |   Dim 7 Jan - 12:55

Oooooh, une copine diseuse de bonne aventure /PAN
En tout cas, je te le redis officiellement mais bienvenue parmi nous petite demoiselle heart4

Bon courage à toi pour ta fiche, va falloir qu'on se trouve un lien vu le métier en commun Huhu -bon bien que de mon côté, c'est une couv' en plus d'être de l'arnaque /PAN-
Revenir en haut Aller en bas

✦ Fondatrice ✦
- Peuple Hylien -
Princesse Souveraine d'Hyrule

avatar
✦ Fondatrice ✦- Peuple Hylien - Princesse Souveraine d'Hyrule

Avatar : Emilia Clarke (Daenerys)
Messages : 535
Bourse de Rubis : 736

Date d'inscription : 17/10/2017
Localisation : Au château d'Hyrule

MessageSujet: Re: | Démétria – Et d'un regard, les abysses t’ensorcellent |   Dim 7 Jan - 13:37

Rebienvenue à toi jolie Zora love2
Bon courage pour ta fiche et si tu as la moindre question n'hésites pas, nous sommes là pour toi ! heart4

Bonne chance oooh

_________________

LA COURSE DU TEMPS EST CRUELLE. NUL NE PEUT LA MODIFIER. SEULE LA MÉMOIRE DES JOURS ANCIENS N’EST PAS ALTÉRÉE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://royaume-dhyrule.forumactif.com
Invité

Invité




MessageSujet: Re: | Démétria – Et d'un regard, les abysses t’ensorcellent |   Mar 9 Jan - 9:37

Merci mes lapins, vous êtes adorables heart3
Revenir en haut Aller en bas

✦ Fondatrice ✦
- Peuple Hylien -
Princesse Souveraine d'Hyrule

avatar
✦ Fondatrice ✦- Peuple Hylien - Princesse Souveraine d'Hyrule

Avatar : Emilia Clarke (Daenerys)
Messages : 535
Bourse de Rubis : 736

Date d'inscription : 17/10/2017
Localisation : Au château d'Hyrule

MessageSujet: Re: | Démétria – Et d'un regard, les abysses t’ensorcellent |   Mar 9 Jan - 23:07

Validation

Bienvenue à Hyrule
Une fiche bien sympathique que voici  love2 Elle en aura vécu Démétria cry

Je te donne ma bénédiction et te valide afin que tu puisses faire parti du fier peuple d'Hyrule.  zelda
Vas, ta Destinée t'attend et de nombreuses aventures aussi.  heart4
N'oublie pas d'aller recenser ton avatar, tu peux maintenant faire ta fiche de liens et ta fiche de suivi RP's. mémoires et des chroniques du passé pour y ajouter des notions de ton histoire ou la développer davantage. N'oublies pas aussi que nous avons un système de monnaie, les Rubis affichés sur ton profil, tu trouveras les informations ici pour mieux te familiariser avec.  heart4
Désormais la voie du RPG à Hyrule s'ouvre à toi, tu peux passer dans le flood pour mieux t'intégrer au forum  oui oui Tu pourras également participer aux diverses animations qui seront organisés sur le forum désormais   love7

Je te souhaite un excellent jeu sur Hyrule et si tu avais besoin d'aide, n'hésites pas à nous solliciter, nous serons là pour te guider, comme notre jolie petite fée Navi.

navi1 zelda3  

_________________

LA COURSE DU TEMPS EST CRUELLE. NUL NE PEUT LA MODIFIER. SEULE LA MÉMOIRE DES JOURS ANCIENS N’EST PAS ALTÉRÉE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://royaume-dhyrule.forumactif.com
MessageSujet: Re: | Démétria – Et d'un regard, les abysses t’ensorcellent |   

Revenir en haut Aller en bas
 
| Démétria – Et d'un regard, les abysses t’ensorcellent |
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royaume d'Hyrule :: Flood :: Archives :: Archives fiches-
Sauter vers: